La pierre de vérité de 1748Une tradition vieille de 250 ans...

1748, c’est la date portée sur la pierre de vérité qui veille au dessus du célèbre fauteuil des menteurs, construit en pierre et qui trône place de la Halle.

Mais comment se fait-il que Moncrabeau (le « Mont des chèvres » en gascon) ait acquis une telle célébrité depuis des siècles ?

Carte postale ancienne du fauteuil des menteurs

C’est au XVIIIe siècle que la tradition des menteurs prend forme à Moncrabeau. A l'époque, des bourgeois désœuvrés se réunissaient alors sous la halle et pour occuper le temps se racontaient des histoires. Chacun commentait, en fonction de l’actualité, la vie locale, les cultures et les travaux des champs, des frasques de la voisine aux exploits du curé du village, mais certains, quelques fois à court d’histoires vécues en inventaient de toutes pièces pour rester dans la conversation ; on dit même qu’un chanoine facétieux du Chapitre de Condom se joignait au groupe et apportait ainsi son grain de sel. C’était à qui dirait la meilleure histoire, c'est-à-dire à la fois la plus drôle mais aussi la plus vraisemblable.

La réputation des Menteurs de Moncrabeau venait de naître !

Ils eurent un jour l’idée d’éditer des « lettres patentes », diplômes burlesques, délivrées aux gens de passage qui acceptaient de s’asseoir sur le fauteuil des menteurs. Selon les termes de ces lettres patentes, l’Académie réunit « tous les hâbleurs, menteurs, nouvellistes et autres personnes qui s’exercent dans le bel art de mentir finement, sans porter préjudice à autre qu’à la Vérité dont ils font profession d’être ennemis jurés ». On a retrouvé quelques-uns de ces documents dans différentes régions et notamment un à Namur, en Belgique, où siégeait une société folklorique et humoristique le Cabinet des Mintes.

L'orchestre des Molons de la Royale Moncrabeau de NamurL’histoire ne nous a pas laissé beaucoup d’écrits, mais apparemment séduite par l’esprit des Moncrabelais, cette société de joyeux lurons musiciens s’est baptisée en 1843 Royale Moncrabeau de Namur et ses membres, les Molons, entretiennent toujours des relations fraternelles avec l'Académie des Menteurs.

Depuis plus de soixante ans, une rencontre officielle réunit les deux associations alternativement à Namur et à Moncrabeau tous les deux ans. La Royale Moncrabeau de Namur organise, outre ses concerts, un concours de menteries où ils procèdent à l’élection d’un Président de la République des Menteurs dans un Royaume alors qu’à Moncrabeau on sacre un Roi dans une République !

© Académie des Menteurs - Rue Cocu Saute - 47600 MONCRABEAU ( France)