Histoires de Menteries

Le Roi sur sa chaise à porteur défile dans les rues de Moncrabeau

Une menterie est un savant mélange de vérité, mensonge et humour, doit durer de cinq à six minutes et doit être entendue par tout public. Ce n’est en aucun cas une tribune politique, ni confessionnelle. On pourrait même donner le terme de Gasconnade à la définition de la menterie.

Qui peut être candidat ?

Toutes les personnes  majeures dont le texte de la menterie a été retenu par l’Académie des Menteurs.

Les hommes politiques, les avocats, les chirurgiens dentistes, les météorologues et les journalistes sont attributaires de droit du Diplôme de Menteur à condition de venir le valider le premier dimanche d’août sur le fauteuil des menteurs. Une formalité !

Les menteries sélectionnées et racontées le jour du festival annuel deviennent la propriété de l’Académie. Vous pouvez vous procurer des recueils de menteries auprès du secrétariat de l’Académie au prix de 5€ + frais de port Icone acrobat  Nous contacter

Vidéo de Jean-Michel 1erC'est quoi une menterie ?

Pour vous imprégner de cette atmosphère si particulière de la menterie moncrabelaise, nous vous en proposons ici deux exemples.

A lire la menterie de Pierre Gallio (photo), Roi des Menteurs en 2000, 2005, 2006 et 2015 qui nous amène à la rencontre des "Métiers disparus" parmi lesquels celui de «dépuceleur», entendez par là, de tueur de puces...

A regarder la prestation de Jean Michel 1er, Roi des Menteurs en 2012, qui vous racontera son projet de reconversion dans l'élevage de tiques domestiques à des fins thérapeutiques mais aussi comme moyen de contrôle antidopage ou en tant qu'éthylotest...

© Académie des Menteurs - Rue Cocu Saute - 47600 MONCRABEAU ( France)